Message de Francis à l'attention des C.C.F.F.

 

Chers amis C.C.F.F.,

 

J’ai récemment fait parvenir à Mr le Maire ma lettre de démission du poste de président délégué du C.C.F.F. de Roquebrune-sur-Argens à compter du 31 août 2019.

 

Cette fonction que j’occupe depuis quinze ans est devenue au fil du temps incompatible avec mes activités tant professionnelles que privées et je me rends compte que, faute de temps, je ne suis plus en mesure d’assurer cette présidence avec le sérieux requis et la disponibilité attendue.

 

Bien sûr, ce n’est pas de gaieté de cœur que j’ai pris cette décision et je sais que certains aspects me manqueront.

 

Ce petit mot que je vous adresse ne commence pas par hasard par « chers amis »,  tant il est vrai que, au fil du temps, j’ai noué avec la plupart d’entre vous des relations d’amitié sincère et partagé les bons et les mauvais moments dans des circonstances parfois délicates.

 

Je ne pouvais pas décemment vous mettre devant le fait accompli et, le 31 août, vous dire « Ciao et bon vent !! ». Je tenais donc à vous remercier de m’avoir accordé votre confiance durant toutes ces années, d’avoir accompli vos missions au mieux des intérêts que nous défendons tant pour la surveillance de nos forêts que pour l’information du public (ce qui va de pair), vous remercier tout simplement d’avoir été présents à mes côtés sans rien lâcher aussi bien l’été par fortes chaleurs que l’hiver sous la pluie. Les moments que nous avons vécus de concert font partie de ceux qui ne s’oublient pas.

 

Un grand merci à vous tous donc de m’avoir supporté, tous avec chacun son degré d’implication, de compétence, de volonté et de ténacité ; je ne cite, volontairement, aucun nom de peur d’en oublier et puis, la liste serait trop longue …

 

En toute logique, c’est Philippe Beaujean qui « prendra les manettes » à compter du 1er septembre pour assurer l’intérim puisque, période électorale  oblige, le futur nouveau maire devra -ou pas- désigner un nouveau président délégué.

 

Pendant toutes ces années, Philippe, toujours présent, compétent et efficace, a permis avec beaucoup plus de discrétion que moi l’évolution de notre C.C.F.F. Je sais donc que « la maison sera bien tenue » et que les bonnes décisions seront prises.

 

Je n’abandonne pas complètement le C.C.F.F. J’en reste membre et bien que moins présent, j’effectuerais de temps en temps une patrouille et s’il faut mettre la main à la pâte en cas de coup dur, je répondrais présent dans les limites de mes disponibilités.

 

Avec tous mes remerciements.

 

Francis Lemoine